Transformés en adorateurs

Transformés en adorateurs!

Luc chapitre 1 verset 26-37

Or, au sixième mois, Dieu envoya l’ange Gabriel dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une vierge fiancée à un homme nommé Joseph, de la maison de David; et cette vierge s’appelait Marie. Et l’ange étant entré auprès d’elle, lui dit: Je te salue, toi qui as été reçue en grâce; le Seigneur est avec toi; tu es bénie entre les femmes. Et ayant vu l’ange, elle fut troublée de son discours, et elle pensait en elle-même ce que pouvait être cette salutation. Alors l’ange lui dit: Marie, ne crains point, car tu as trouvé grâce devant Dieu. Et tu concevras et tu enfanteras un fils, et tu appelleras son nom JÉSUS. Il sera grand, et sera appelé Fils du Très-Haut, et le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père. Il régnera éternellement sur la maison de Jacob, et il n’y aura point de fin à son règne. Alors Marie dit à l’ange: Comment cela se fera-t-il, puisque je ne connais point d’homme? Et l’ange lui répondit: Le Saint-Esprit viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te couvrira de son ombre; c’est pourquoi aussi le saint enfant qui naîtra de toi sera appelé le Fils de Dieu. Et voilà, Élisabeth ta parente a aussi conçu un fils en sa vieillesse; et c’est ici le sixième mois de celle qui était appelée stérile. Car rien n’est impossible à Dieu.

La traversée

La traversée

Évangile selon Luc chapitre 8 versets 22 à 25

Il arriva un jour, qu’il entra dans une barque avec ses disciples, et il leur dit: Passons de l’autre côté du lac; et ils partirent. Et comme ils voguaient, il s’endormit; et un vent impétueux s’éleva sur le lac, la barque s’emplissait, et ils étaient en danger. Alors ils vinrent vers lui, et le réveillèrent, en disant: Maître, Maître, nous périssons. Mais lui, étant réveillé, parla avec autorité au vent et à la tempête, qui s’apaisèrent, et le calme se rétablit. Alors il leur dit: Où est votre foi? Et eux, saisis de crainte et d’admiration, disaient entre eux: Qui donc est celui-ci, qui commande même aux vents et à l’eau, et ils lui obéissent.

La relation avec le Père

Relation avec le Père

Évangile selon Luc versets 1 à 13

Un jour que Jésus était en prière en un certain lieu, après qu’il eut achevé, un de ses disciples lui dit: Seigneur, enseigne-nous à prier, comme Jean l’a aussi enseigné à ses disciples. Et il leur dit: Quand vous priez, dites: Notre Père qui es aux cieux; ton nom soit sanctifié; ton règne vienne; ta volonté soit faite sur la terre comme au ciel; Donne-nous chaque jour notre pain quotidien; Pardonne-nous nos péchés; car nous pardonnons aussi à tous ceux qui nous ont offensés; et ne nous induis point en tentation; mais délivre-nous du malin. Puis il leur dit: Si l’un de vous avait un ami qui vînt le trouver à minuit, et qui lui dît: Mon ami, prête-moi trois pains; Car un de mes amis qui est en voyage est survenu chez moi, et je n’ai rien à lui présenter; Et que cet homme, qui est dans sa maison, lui répondît: Ne m’importune pas, ma porte est fermée, et mes enfants sont avec moi au lit; je ne saurais me lever pour t’en donner. Je vous dis, que quand même il ne se lèverait pas pour lui en donner parce qu’il est son ami, il se lèverait à cause de son importunité, et lui en donnerait autant qu’il en aurait besoin. Moi aussi, je vous dis: Demandez, et on vous donnera; cherchez, et vous trouverez; heurtez, et on vous ouvrira. Car quiconque demande, reçoit, et qui cherche, trouve; et on ouvrira à celui qui heurte. Qui est le père d’entre vous, qui donne à son fils une pierre, lorsqu’il lui demande du pain? Ou, s’il lui demande un poisson, lui donnera-t-il un serpent au lieu d’un poisson? Ou encore, s’il lui demande un ouf, lui donnera-t-il un scorpion? Si donc, vous, qui êtes mauvais, savez donner de bonnes choses à vos enfants, combien plus votre Père céleste donnera-t-il le Saint-Esprit à ceux qui le lui demandent?