Un enseignement vivant

Evangile selon Matthieu chapitre 11 versets 1 à 19

Après que Jésus eut achevé de donner ces ordres à ses douze disciples, il partit de là pour aller enseigner et prêcher dans leurs villes. Or, Jean, ayant entendu parler dans la prison de ce que le Christ faisait, envoya deux de ses disciples pour lui dire Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre? Et Jésus, répondant, leur dit: Allez, et rapportez à Jean les choses que vous entendez et que vous voyez: Les aveugles recouvrent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont nettoyés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, et l’évangile est annoncé aux pauvres. Heureux est celui qui ne se scandalisera pas de moi. Comme ils s’en allaient, Jésus se mit à parler de Jean au peuple, et dit: Qu’êtes-vous allés voir au désert? Un roseau agité du vent? Mais, qu’êtes-vous allés voir? Un homme vêtu d’habits précieux? Voici, ceux qui portent des vêtements précieux sont dans les maisons des rois. Qu’êtes-vous donc allés voir? Un prophète? Oui, vous dis-je, et plus qu’un prophète. Car c’est celui de qui il est écrit: Voici, j’envoie mon messager devant ta face, qui préparera ton chemin devant toi. Je vous dis en vérité qu’entre ceux qui sont nés de femme, il n’en a pas été suscité de plus grand que Jean-Baptiste; toutefois celui qui est le plus petit dans le royaume des cieux est plus grand que lui. Mais depuis le temps de Jean-Baptiste jusqu’à maintenant, le royaume des cieux est forcé, et les violents le ravissent. Car tous les prophètes et la loi ont prophétisé jusqu’à Jean. Et si vous voulez recevoir ce que je dis, il est cet Élie qui devait venir. Que celui qui a des oreilles pour entendre, entende. Mais à qui comparerai-je cette génération? Elle ressemble aux petits enfants assis dans les places publiques, et qui crient à leurs compagnons, et disent: Nous vous avons joué de la flûte, et vous n’avez point dansé; nous avons chanté des plaintes devant vous, et vous n’avez point pleuré. Car Jean est venu ne mangeant ni ne buvant; et ils disent: Il a un démon. Le Fils de l’homme est venu mangeant et buvant; et ils disent: Voilà un mangeur et un buveur, un ami des péagers et des pécheurs. Mais la sagesse a été justifiée par ses enfants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.